FERMER

La synecdoque

La synecdoque est une variante de la métonymie. La différence entre ces deux figures de style porte sur le type de relation qui lie les deux termes. La synecdoque relie les termes par un rapport d’appartenance, d’inclusion.

La synecdoque survient lorsqu’on remplace un mot par l’une de ses parties (remplacer le tout par l’une de ses parties) ou bien lorsqu’on remplace un mot par l’ensemble dont il fait partie (le tout pour la partie).
 
1. Je ne regardai ni l’or du soir qui tombe
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur.
Hugo

2. Le train crache une fumée noire.

  • Dans le premier extrait, les voiles sont évoquées pour désigner des bateaux à voiles.
  • Dans le deuxième extrait, le train est évoqué pour désigner la cheminée de la locomotive du train.

 

La synecdoque fait partie de la famille des figures de substitution.


Il existe d'autres figures de substitution :

 

Il existe d'autres figures de style.

Les exercices

Les références